"Université pour tous"

 

UNIVERSITÉ POUR TOUS de HAUTE-LOIRE

COLLÈGE D’AUREC SUR LOIRE
 

ANNEE UNIVERSITAIRE 2018 – 2019

******

   

TARIFS

Abonnements pour la saison 2018-19

                                                                                                                               une personne : 20€, un couple : 30€

           Cet abonnement donne droit à l’entrée gratuite aux conférences des autres collèges : Le Puy en Velay, Monistrol, Yssingeaux, Brioude, Langeac .

                                                                                                                                                 Entrée adulte : 4€

Les séances ont lieu le 3ème jeudi de chaque mois à 18h30 dans  la salle de la médiathèque, place des Hêtres 

                                                                                       

 Jeudi 18 octobre 2018 à 18h30

« Le travail des femmes dans la rubanerie au 19° siècle»

Par Frédéric Zarch, historien.

Les femmes ont toujours travaillé dans la rubanerie. Dès le 16° siècle, des statuts autorisèrent la femme de chaque compagnon à posséder son propre métier à tisser, afin de contribuer à la production familiale. Dès le 19° siècle, 50 à 60 % des ouvriers du ruban sont des femmes : ouvrières en soie, moulineuses, dévideuses, ourdisseuses, passementières et épouses de passementier, plieuses.

La conférence lève le voile sur un aspect méconnu de l’histoire du ruban stéphanois.

 

Jeudi 15 novembre 2018 à 18h30

« Peintures murales du Haut-Allier »

Par Maryline Avont, Animateur de l’architecture et du patrimoine Pays d’art et d’histoire du SMAT du Haut-Allier.

Principale richesse patrimoniale du Haut-Allier, de nombreux sites abritent des peintures murales religieuses ou civiles d’une grande diversité d’époques, de styles et d’inspirations.

Avec plus d’une soixantaine de peintures murales, réalisées du XIIe au XIXe siècle principalement dans les édifices religieux, le Haut-Allier paraît un domaine d’élection pour ce mode d’expression artistique. Qu’elles soient réalisées affresco (dans le frais) ou à la détrempe, ces peintures requièrent un savoir-faire éprouvé et font généralement appel à des ateliers spécialisés itinérants. L’iconographie des peintures et leur traduction picturale traduisent à travers le temps l’évolution des sensibilités religieuses et celle des modes artistiques.

 

20 décembre 2018 à 18h30

« La Russie de Poutine »

Par Christian Daudel, géopoliticien , consul honoraire de Moldavie dans la région Auvergne Rhône Alpes.

Depuis la fin de l’URSS, le 21 décembre 1991, la Russie n’a de cesse de vouloir par-dessus tout reconstruire sa puissance géopolitique et géostratégique dans le monde, sans pour autant fantasmer sur un retour de l’Union soviétique mise en place en 1917.  Le monde a bien changé. Vladimir Poutine, pour l’heure, incarne cette volonté de reconstruire son pays, grand perdant de la guerre froide ; ce qui en soit n’a rien d’illégitime. Mais une forte incompréhension et une méfiance croissante se sont installées entre le maître du Kremlin et les puissances occidentales depuis  une vingtaine d’années. Seule une analyse objective de la « Russie éternelle » peut permettre de dépasser les préjugés et les incompréhensions de toutes parts. La thèse à retenir, sans doute pour l’avenir établit que « L’Europe n’a aucun avenir sans la Russie. De même que la Russie n’a aucun avenir sans l’Europe ». A ce jour, cette idée passe mal tellement les propagandes se déchainent tous azimuts. La réflexion collective peut sans doute y remédier.

 

Jeudi 17 janvier 2019 à 18h30

« Le sultanat d’Oman»

Film écrit et réalisé par Evelyne et Alain Basset.

Le Sultanat d’Oman est situé à l'extrémité sud-est de la péninsule Arabique.

Loin des forêts de grues des Emirats, les héritiers de Sindbad le marin ont  mis en place un mode de développement soucieux de préserver une culture originale entre mer, montagne et désert.

Situé au sud de la péninsule arabique,  ce pays de 3.5 millions d’habitants est un des rares coins de la planète où les poignées de dollars n’ont pas fait perdre la tête et leur âme à des adeptes d’un islam ibadite ouvert aux voyageurs curieux.

Ne cherchez plus l’Arabie heureuse, elle est nichée dans ce petit état pétrolier qui a su préserver sa culture traditionnelle et réunit les atouts d’une destination mer, montagne et sable.

 

Jeudi 21 février 2019 à 18h30

« La musique française au 19ème siècle : une histoire de femmes. »

Par Florence Badol-Bertrand, docteure en musicologie.

En décembre 2013 seulement dix pour cent des compositeurs recensés sont des femmes !

En France, il est vrai que la pédagogie institutionnelle   a été exclusivement masculine du Moyen-âge à la Révolution.

Faut-il, par conséquent, considérer comme une avancée révolutionnaire l’engagement de la seule Hélène de Montgeroult (1764-1836) comme professeur de piano au moment de la constitution du Conservatoire de Paris en 1795 ?

 Dans le cadre des institutions françaises, c’est ensuite à la conquête du Grand prix de Rome qu’il fallut s’atteler. Hélène Fleury-Roy obtint le Second en 1904 suivie de Nadia Boulanger (1887-1969) en 1908 et c’est en 1913 que Lili (1893-1918), sa cadette, décrocha le Premier grand prix avec sa cantate Faust et Hélène.

L’histoire de la musique française des XIXe et XXe siècles est donc à revoir pour liquider ces injustices et reconstruire solidement une généalogie faite de figures de mères héroïques dans un contexte de figures de pères. Ainsi peut-être finirons-nous par engendrer l'équité.  

 

Jeudi 21 mars 2019 à 18h30

« La course à la Lune »

Par Jacques Guarinos, conférencier.

La lune a toujours stimulé l’imagination des hommes qui, depuis longtemps, l’ont exploré dans leurs rêves d’écrivains ou de cinéastes. Mais ce n’est qu’en juillet 1969 que, pour la première fois, des hommes ont pu fouler le sol lunaire. Commencée par la construction des premières fusées dans les années 1920, la conquête de la Lune est une histoire palpitante où se mêlent les destins exceptionnels de deux personnalités hors du commun – Wernher Von Braun et Sergueï Korolev – et les intérêts militaires et politiques de deux superpuissances en guerre idéologique. C’est aussi l’histoire d’un défi technologique extraordinaire relevé avec succès.

 

Jeudi 25 avril 2019 à 18h30

  «Matisse, dessinateur »

Par le Docteur Michel Delon

Matisse, artiste génial complet, était connu comme peintre ou sculpteur. Il se pourrait toutefois qu’il ait été encore plus grand dessinateur que peintre et qu’il ait poussé l’art du crayon, mais aussi de la mine de plomb, du fusain, de l’encre – à la plume, au calame ou au pinceau – à un niveau tel que seul Picasso, son éternel rival, a atteint. C’est dire qu’on va de surprises en plaisirs tout au long du parcours.

Il a « utilisé » des modèles prestigieux comme Lydia Delectorskaya ou la religieuse Sœur Jeanne Marie, à l’origine de la Chapelle de Vence. Il aura recours à la fin de sa vie, aux ciseaux et aux papiers découpés, car infirme et malade il voulait fuir « l’enfer de l’inactivité ».

 

Jeudi 16 mai 2019 à 18h30

« La fuite du temps»

Par Corinne Roux-Lafay.

Parler de fuite du temps  n’est pas sans évoquer  le  temps qui passe et le sentiment quelque peu angoissé de ne pouvoir retenir son cours. Métaphore de l’écoulement qui donne à sentir le sentiment de l’irréversibilité des êtres et des choses. Au fil du temps, au fil de l’eau car comme le disait Héraclite « Tout passe. Dans le même fleuve, en vérité, il n’est pas possible d’entrer deux fois. » Nous nous demanderons d’abord si nous pouvons saisir la nature du temps qui passe sans la confondre avec la mesure objective de son écoulement ? Du temps objectivement mesurable propre à une représentation scientifique, nous passerons ensuite au temps psychologique qui colore nos états de conscience, durée subjective singulière  qui est, selon le philosophe Bergson, liberté et mémoire créatrices. Enfin, nous nous demanderons comment conjurer l’angoisse de la fuite du temps,  et les moyens de nous soustraire à cette angoisse de l’irréversible.

 

Jeudi 20 juin 2019 à 18h30

«Polluants et qualité de l’air intérieur»

Par Jean-Noël Borget, CPIE du Velay

Nous vivons dans un air intérieur qui n’est pas toujours de bonne qualité. De nombreux polluants y sont présents. Les allergènes contenus dans l’air intérieur et les pollens sont à l’origine de nombreuses allergies respiratoires.

Les allergènes et les polluants intérieurs (radon, composés organiques volatils ...) seront présentés. Des solutions simples pour améliorer la qualité de l’air intérieur seront discutées.

 

 

×